Episodio 8.1 – Mexico, Guanajuato

Après avoir fait nos premiers pas en terre mexicaine, nous quittons l’effervescence de la capitale pour prendre la direction de ce qui est peut-être LA plus belle ville Mexicaine à nos yeux: Guanajuato. 

« La couleur est plus forte que le language. » – M-L Bernadac

Avec pas moins de 180 000 habitants, Guanajuato est situé à 300 kilomètres au Nord-Ouest de la ville de Mexico. Cette « petite » ville est réputée pour être haute en couleur. Elle est également connue pour ses nombreux tunnels qui se trouvent sous la ville, un véritable gruyère. En effet, Guanajuato est une ancienne ville minière qui est aujourd’hui devenue populaire grâce notamment à son centre historique classé au patrimoine mondiale de l’UNESCO depuis 1988. Nous nous y sommes arrêtés deux nuits, juste le temps qu’il faut pour tomber sous le charme de cette ville unique… On ne regrette donc pas ce petit détour, et on vous dit pourquoi!

  • Le centre Historique

Après une arrivée de nuit sous une pluie battante et dans des ruelles inondées, c’est finalement sous le soleil du petit matin que nous découvrons depuis le toit de notre auberge la superbe vue sur cette ville perchée à 2000 mètres d’altitude. Nous décidons rapidement de partir nous perdre dans ses petites ruelles où le temps semble s’être arrêté. Un style baroque sublime, des façades de toutes les couleurs … Guanajuato c’est tout simplement BEAU !
D’après notre guide du routard, on trouverait 3600 rues et ruelles dans la ville, de quoi faire ! LA plus connue se nomme « la rue du baiser », ou “callejon del beso” célèbre car elle est si étroite qu’il est possible de s’embrasser d’un balcon à un autre. En se baladant dans la ville on trouve également de nombreuses places, toutes fleuries et très colorées, à l’image du parcours immanquable entre la place centrale où l’on trouve les fameux « mariachis » et la place de la paix où il est possible d’admirer la grande basilique. La place San Fernando est aussi incontournable, sûrement même la plus romantique à nos yeux. On se laisse donc aller dans les rues de Guanajuato sans aucun problème et de manière forte agréable.

  • Le Théâtre Juarez

De loin, l’un des plus beaux bâtiment de la ville ! Car ici, le théâtre est roi et tous les ans a lieu au mois d’octobre le Festival Cervantino. Depuis l’extérieur, il est possible d’admirer la façade de style néoclassique et sa colonnade couronnée de huit muses. Nous n’avons pas eu la chance de pouvoir rentrer (le théâtre étant exceptionnellement fermé ce jour là) mais il parait que l’intérieur est sublime… Avis aux amateurs!

  • Le marché Hidalgo

Là aussi, comme à l’image de la ville, beaucoup de couleurs et de vie. Le « mercado Hidalgo » est parfait pour un petit déjeuné authentique, et c’est d’ailleurs ce que nous avons fait lors de notre premier jour ici. Il s’agit d’un immense marché couvert comme on les aime, traditionnel, où l’on trouve de tout. Pour nous ce sera purée de frijoles (haricots rouges), avec un peu de fromage et quelques nachos, accompagnée d’œufs brouillés au jambon… De quoi attaquer la journée le ventre plein!

  • Le monument al Pipila

Incontournable si vous passez par ici, le monument al Pipila est une immense statue représentant le héros de la ville, Juan José de los Reyes. Impossible de passer inaperçue puisque située sur les hauteurs, elle surplombe la ville étant ainsi visible d’a peu près partout. Pour l’histoire, le 28 septembre 1810 au tout début de la guerre d’indépendance, Juan José de los Reyes a lancé l’assaut en brûlant un bâtiment dans lequel s’étaient barricadés les colons Espagnols. Aujourd’hui la statue veille sur la ville et la vue y est tout simplement splendide. Il est possible de s’y rendre en funiculaire mais pour nous ce sera à pieds depuis le centre historique bien évidemment! Rien de compliqué mais ça demande logiquement un petit effort physique (environ 30 minutes de marche) qui, on vous rassure, est largement récompensé par le sublime panorama à l’arrivée!

  • Les Mines de Guanajuato

Alors même si nous n’avons pas pris le temps de les visiter, les mines font partie des choses à découvrir ici puisqu’au XVIIIème siècle Guanajuato était le premier centre mondial d’extraction d’argent. Les mines sont encore exploitées aujourd’hui mais fort heureusement, le rythme n’est plus le même. A noter pour ceux que ça intéresserait que pour seulement quelques pesos, les mines de Nopal sont accessibles aux touristes (env. 30min de visite).

  • Le musée des momies 

Plus par choix que par manque de temps, nous ne sommes pas entrés dans ce musée, bien qu’il soit unique en son genre et que certains touristes viennent à Guanajuato juste pour lui! Notre ami Antoine qui l’avait déjà visité nous en a peint les grandes lignes et cela nous a suffit: il s’agit de corps momifiés exposés au grand public et dont le tragique destin est légendé en quelques lignes. Bien que très surprenant, nous avons personnellement trouvé cela trop dérangeant pour y mettre les pieds. Ce musée abrite cependant la plus importante collection au monde de momies naturelles avec au total 57 momies exposées datant de 1840 à 1984, soit les plus jeunes momies au monde.

Pour conclure, on ne peut que vous conseiller de mettre les pieds à Guanajuato, une ville haute en couleurs, chaleureuse, authentique et pleine de vie. Cette petite perle coloniale du Mexique est pour nous immanquable, surtout lorsque l’on sait qu’elle se situe à seulement 3h de la capitale ! Deux jours complets suffisent pour sillonner les immanquables de cette ville mais attention, vous pourriez vous laisser tenter par quelques jours supplémentaires… Pour nous il s’agit de la plus belles ville visitée au Mexique et en plus ne sommes visiblement pas les seuls à le penser puisque le « Lonely Planète » a désigné Guanajuato comme l’une des 10 villes à visiter en 2018, rien que ça !

Quelques adresses utiles, que l’on recommande chaudement (testées et approuvées !):

  • Magnifique auberge, « La Fuente » rénovée dans une sublime bâtisse avec pierres et poutres apparentes. Belle terrasse au dernier étage qui offre une superbe vue sur la ville. On recommande chaudement pour le confort et la beauté de ce lieux. Le prix reste très abordable, du moins il l’était lorsque nous y sommes passés.

Pour finir, en bref et en humour, voici ce qu’on retiendra en quelques mots de Guanajuato et ses alentours (mais pas que !):

  • Qui dit retrouvailles avec notre ami fouine, dit retour des « private jokes » ! Sans en dire plus pour garder le secret nous nous contenterons d’évoquer la fameuse « danse des gougouttes »  dont notre copain Antoine est le champion Olympique ! Inédit sur le continent Sud Américain… Que du bonheur!
  • Dans la catégorie « humour » en mode comique de répétition, on demande les deux tocards Fouine & Bastien qui ne cessent d’associer matin et soir le Bambou au Plastique … La encore nous ne pouvons en dire plus, si ce n’est qu’on aime quand même nos dents!
  • Doudoune-slip, une nouvelle mode ? Pas sûr mais ça peut vite arriver quand on a une envie pressante en pleine nuit alors que les toilettes sont loin de la chambre et qu’on n’a plus beaucoup de linge propre… On fait avec ce qu’on a et on est certains que vous comprenez ce dont on parle si vous aussi vous avez voyagé!
  • Un peu de confort ça fait pas de mal et franchement on n’a pas craché sur le « surclassement » proposé par l’hôtel étant donné un dégât des eaux dans notre supposée chambre. Et hop deux chambres au lieu d’une… Et hop le lit king size!
  • Le lancement de la coupe du monde ne se raterait sous aucun prétexte que ce soit pour certains Mexicains comme pour Bastien… Alors même au fond des allées du marché couvert nous trouvons un endroit pour petit-déjeuner avec « vue » (lointaine et en penchant la tête – mais vue quand même) sur un petit écran de télé dans une gargotte voisine (bien pleine, elle). Bastien peut donc affirmer que OUI il l’a vu ce lancement! #cestquandquonjoue?

Ju&Bas

Un commentaire Ajoutez le votre

  1. jeanneteau dit :

    Très coloré cet article . Permet de s »évader avant le rentrée !!!
    Bisous
    Sandrine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *